L´ARBRE "FLEUR DES TEMPLES", SYMBOLE D'IMMORTALITÉ

Les arbres du genre Plumeria, comme le Plumeria alba L.- Frangipanier blanc, Jasmine tree, Jasmim do Cabo -, appartienent à la famille des Apocynacées. Originaires d'Amérique tropicale et subtropicale, les Plumerias sont aujourd´hui répandus dans tous les pays tropicaux, et notamment en Asie du Sud-Est. 

Les arbres Plumeria sont universellement appréciés par le parfum doux et la beauté de ses fleurs. Rien ne peut mieux évoquer la douceur tropicale que le parfum des fleurs de frangipanier. Ses différentes variétés donnent des fleurs à la senteur subtile mais puissante et aux belles couleurs : blanc, jaune, rouge, rose, jaune, mauve et un panaché de jaune/orange et blanc. En France, on compte sept variétés adaptées aux zones plus chaudes. 

Son nom de genre Plumeria, à l'origine orthographié Plumiera, fut donné en l'honneur du botaniste français Charles Plumier, au XVIIe siècle. Le nom "frangipanier" provient d´une légende du 12ème siècle: un italien de la famille des Frangipani aurait crée un parfum fort apprécié lequel sera associé au parfum des fleurs de l´arbre Plumeria, quatre siècles plus tard, par des voyageurs européens aux Caraïbes. 

Mythes et symbolique des fleurs

Dans les pays tropicaux, il est courant de les trouver dans les parcs et jardins, qu´ils décorent et parfument délicatement. En Asie Orientale, il est planté à proximité des temples depuis des millénaires, et a une forte symbolique chez les hindous et bouddhistes d'où son nom "fleur des temples". On raconte que cet arbre serait immortel, car il donne des fleurs et des feuilles après qu´il soit arraché. Il est alors considéré comme symbole d'immortalité puisque ses rameaux coupés peuvent se garder très longtemps avant d'être replantés. Il faut faire attention à la sève laiteuse et collante qui s'échappe des rameaux lorsqu'on les coupe, elle est toxique en cas d'ingestion et est très irritante pour les yeux. 

En Thaïlande, il s'appelait autrefois "Champa - จำปา" et il fut rebaptisé "Lila wa dii" (également orthographié "Leelawadee") par la princesse Maha Chakri Sirindhorn - มหาจักรีสิรินธร (fille du roi Rama IX). Appelé "Kemboja" en Malaisie et en Indonésie, sa fleur est utilisée en offrandes aux dieux lors des cérémonies religieuses dans les temples à Bali où elle orne également la coiffe des danseuses de legong. Au Bangladesh, les fleurs blanches sont associées aux funérailles et à la mort, alors qu'aux Comores, elles sont associées aux mariages. Dans plusieurs îles du Pacifique comme Tahiti, Fidji, Hawaï, Nouvelle-Zélande, Tonga et les îles Cook, le Plumeria est utilisé pour faire des couronnes de fleurs. Dans la culture polynésienne, le frangipanier est nommé "tipanie". Sa fleur peut être portée pour indiquer l'état de disponibilité d'une jeune fille - sur l'oreille droite, si elle cherche une relation, et sur la gauche si elle est déjà prise.

Le frangipanier est certainement l’arbre le plus populaire dans le sud du Pacifique et est le symbole le plus fort du paradis tropical. Dans la culture hindoue cette fleur symbolise la fidélité : les femmes hindoues les portent dans leurs cheveux durant leur mariage pour témoigner de leur loyauté envers leur épouxSelon un mythe mexicain, les dieux sont nés dans des fleurs de frangipanier. A Bali le frangipanier est considéré comme sacré, les balinais utilisent ses fleurs pour prier. Au Brésil, c´est un arbre qui évoque le parfum des beaux jours, et est très utilisé pour donner une touche tropicale subtile pendant les fêtes du nouvel an : on ramasse quelques fleurs fraîchement tombées pour les faire flotter dans un bol d'eau avec quelques bougies.  

L´espèce et ses variétés botaniques

Selon l´espèce, il s'agit d'arbre ou d'arbuste à feuillage caduc ou semi-persistant, allant d´une taille de 2 à 6 mètres, mais le Plumeria rubra peut mesurer jusqu’à 12 mètres. Les branches et les rameaux sont charnus et épais. Les feuilles simples, alternes ou formant une spirale, sont groupées à l'extrémité des rameaux, elles mesurent de 20 à 40 cm de long. Les fleurs de la plupart des variétés sont très odorantes, disposées en cimes pédonculées. L’odeur est unique : florale, amandée et légèrement vanillée, exotique et chaleureuse. 

Il existe plusieurs genres de frangipanier : « rubra » pour  des fleurs rouges, « alba » pour des fleurs blanches, « acuminata » aux fleurs blanches les plus parfumées, « pudica » un autre frangipanier à fleurs blanches moins parfumées, et également « inodora », «obtusa», « stenopetala » et « stenophylla ». Plumeria alba, la "Fleur des temples", est le symbole nationale du Nicaragua et l’emblème du Laos. Ses fleurs donc sont blanches à cœur jaune avec 5 pétales. Plumeria pudica ou "bouquet de mariée" a les feuilles curieusement spatulées, longues, épaisses, en forme de cuillère, d'un vert foncé brillant et les fleurs blanches peu odorantes. Plumeria rubra ou "Carmin flusch", peut mesurer de 6 à 12 mètres, et est très utilisé en marqueterie. Ses feuilles sont succulentes, épaisses, plutôt larges et toxiques, et ses fleurs roses sont appréciées en cuisine et en cosmétique. Plumeria acuminata est très semblable à pudica, ses fleurs sont les plus odorantes.

Propriétés médicinales

Cette plante a une place très importante dans la médicine traditionnelle, notamment grâce à sa richesse en huiles essentielles et en substances aux propriétés antibiotiques, antibactériennes, antifongiques et antivirales. Mélangée à un certain nombre d'autres, Plumeria alba L. et Plumeria rubra sont employées contre la syphilis, et les indigènes l'estiment beaucoup pour ses propriétés altérantes et dépuratives. L'écorce a un puissant anti herpétique, et modifie rapidement les ulcérations syphilitiques. 

C'est un médicament fort apprécié par les Chinois comme tonique, astringent, sédatif, vermifuge et carminatif très utile contre la dysenterie, le choléra, les affections nerveuses et pulmonaires.

En Polynésie, cette substance laiteuse qui exsude lorsqu'on coupe une branche, est employé comme traitement contre les verrues. A partir des feuilles et de l'écorce, on extrait aussi un antibiotique, la fulvoplumièrine.

Il est également utilisé en thérapeutique dans certains pays : purgatif aux Indes (écorce ou racines), remède contre la blennorragie ou chaude-pisse aux Philippines (écorce fraîche). Des feuilles et de l'écorce, on extrait un antibiotique : la fulvoplumièrine.

Dans la cosmétique moderne, la fleur de frangipanier se retrouve dans de multiples produits cosmétiques pour ses vertus apaisantes, ainsi que dans la parfumerie pour son odeur enivrante et exotique. En Asie, l’infusion de fleurs de Tipanie s’applique sur le corps après le bain. Cette infusion tonifie la peau tout la parfumant d’une odeur subtile et délicate.

En aromathérapie, l´huile essentielle est généralement employée pour ses vertus apaisantes : elle combat le stress, les états dépressifs et l'insomnie. Elle permet aussi d'assainir l'air de la maison (prévention des infections), de désencombrer les bronches et de calmer la toux. L'huile essentielle de frangipanier est également conseillée pour relancer la circulation sanguine, ce qui soulage notamment les jambes lourdes

Les huiles "chauffantes" comme celle de frangipanier, fleur de lotus, citronnelle, basilique etc, sont censées avoir une influence apaisante sur ceux souffrant de peur, anxiété, insomnies selon les principes de l'Ayurveda, une science hindoue datant de 5 000 ans qui a pour but d’équilibrer l’esprit et le corps. 

Malgré ses vertus, à exemple d´autres espèces botaniques, la présence des Plumeria s´est réduit ces derniers années. Malheureusement, les aménagements urbains réalisés laissent souvent peu de place à la végétation alors que les végétaux sont des éléments majeurs du paysage caractérisant des régions et des pays. Développer et enrichir le patrimoine floristique, c‘est donner une identité à un tissu urbain, au paysage. S‘interroger sur l‘impact culturel des végétaux et sur leur capacité à singulariser les lieux, c‘est retrouver les structures végétales les mieux adaptées à la vocation des sites. 

En effet, au niveau de la ceinture intertropicale, nous assistons à une banalisation des paysages et une perte d’identité, par un choix massif d’une poignée d’espèces végétales. C’est au niveau local que des solutions peuvent et doivent être apportées. La prise en compte de la richesse et de la spécificité de la flore, à la fois sous-utilisée et peu connue, est primordiale dans les aménagements et l´occupation des sols.

Regiane THEYSS



Références:

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61413605/f562.textePage.langDE

https://tahitiansecrets.fr/fr/content/11-frangipanier

http://www.thailande-guide.com/zone-thailande/frangipanier.html

Commentaires

  1. https://www.linkedin.com/posts/r%C3%A9giane-theyss-13542b82_larbre-fleur-des-temples-symbole-dimmortalit%C3%A9-activity-6749283046056308736-iBX2

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés